Cintrage tube acier Châssis

Chassis cintrage tube acier

Nous réalisons des ensembles soudés avec différentes étapes : Cintrage tube acier – Grugeage – Soudure – Découpe laser. En voici un exemple : châssis en tube acier.

Cintrage tube acier

Pour arriver à ce résultat, plusieurs opérations ont été nécessaires. Comme pour tout projet, nous nous sommes en premier lieu procuré la matière. C’est un acier HLE (Haute Limite élastique) avec une faible épaisseur. Sa qualité permet donc un cintrage de tube sans casse et également sans les effets de plis.

Après le cintrage de tube, le grugeage !

Cette opération consiste à réaliser une découpe pour le raccordement entre un tube et une tôle. ils peuvent avoir ou non les mêmes dimensions. C’est une étape délicate qui permet l’assemblage en partie de la structure.

Soudure

Lorsque nous abordons cette étape, il faut utiliser la technique de soudure adaptée mais il faut également faire attention au seuil de tolérance géométrique à tenir. Pour un châssis, le parallélisme est primordial, le moindre écart est donc à surveiller.

Découpe laser

La découpe au laser permet une précision au micromètre et ses avantages ne sont pas négligeables : une coupe plus nette, répondant aux critères de qualité et un processus souple et rapide.